Suivi météo saisonnière

Légende des synthèses décadaires

légende_décadaire_climatcausses.jpg

Coeur estival : 21 juin - 10 août 2021

1ère décade : 21/06 - 30/06

Le système orageux cède la place au courant océanique plus frais et son cortège de perturbations qui donnent des pluies sporadiques et fréquentes sur les Grands Causses, assurant une bonne verdure des paysages jusqu'en fin de décade, avec seulement 3 journées bien ensoleillées (25-26 et 30/06). Une pluviométrie de 30 à 50 mm laisse augurer de quelques sorties de champignons dans les chênaies de la région.

2ème décade : 01/07 - 10/07

Une embellie passagère les 01-02/07 avec retour d'un chaud soleil n'interrompt pas cette tendance océanique persistante depuis le mois de juin. Une bonne pluie régulière arrose copieusement la région le 04/07, ajoutant 15 à 25 mm supplémentaires à une pluviométrie remarquable, suivie d'un net rafraîchissement. Ce type de temps persite jusqu'au 09/07, marqué par de nombreux passages nuageux et quelques averses.

3ème décade : 11/07 - 20/07

La persistance du flux océanique se concrétise par le dynamisme de l'air polaire maritime, responsable d'un fort contraste thermique qui assure la vigueur d'un courant de sud-ouest pluvio-orageux, après seulement 3 jours de beau temps. En outre, une goutte froide se bloque sur les Ardennes et sud de l'Allemagne, provoquant une pluviométrie exceptionnelle et des inondations catastrophiques. Les Grands Causses se situent à l'écart de ce phénomène, simplement impactés par des pluies tout de même remarquables, déversant de 30 à 50 mm du 12/07 au 14/07, accompagnées d'une fraîcheur automnale. Retour du temps estival le 18/07, favorable à quelques sorties de cèpes.

4ème décade : 21/07 - 31/07

La poussée anticyclonique du 19/07 au 22/07 n'est qu'une transition éphémère dans la tendance globale d'un été marqué par l'instabilité océanique. A ces quelques jours de chaleur, succède rapidement un flux d'ouest à nord-ouest dès le 23/07, apportant à nouveau des systèmes pluvio-orageux, toujours sur un axe traditionnel de sud-ouest, de l'Aquitaine au Bassin Parisien. Notre région se trouve relativement épargnée, quelques belles éclaircies en journée, des pluies plutôt nocturnes déversant encore quelques 15 à 30 mm selon les secteurs. Une légère amélioration se dessine le 25/07, néanmoins la tendance globale persiste avec son lot de fraîcheur et faible ensoleillement.

5ème décade : 01/08 - 10/08

Peu de changement, toujours une ambiance plutôt automnale, toujours la même fraîcheur, toujours un ciel encombré de nuages, toujours ce vent de nord-ouest qui balaie nos plateaux à intervalles réguliers, au rythme des perturbations qui circulent sans relâche sur une grande partie de la France. Encore 15 à 30 mm qui maintiennent la verdure sur l'ensemble de la région. Enfin le 09/08 se met en place une situation anticyclonique, assurance d'une bonne stabilité, mais un risque de retour de la canicule !

été automnal : 11 août - 30 septembre 2021

1ère décade : 11/08 - 20/08

Encore un épisode de chaleur éphémère qui retarde tout de même l'ambiance souvent automnale autour du 15 août. Mais la fraîcheur s'invite à nouveau sur la région du 17 au 19/08, accompagnée d'un flux de nord-ouest bien maussade sur les plateaux au seuil de 800-900 m d'altitude. Puis s'installe un nouveau blocage sur l'Europe, une apophyse anticyclonique bien calée sur les îles britanniques favorisant le beau temps sur le Sud-Aveyron.

2ème décade : 21/08 -31/08

La situation de blocage favorise la persistance d'un beau temps stable dans un flux de nord-ouest responsable d'une forte amplitude thermique. Les minimales s'abaissent progressivement pour atteindre les 6 à 7° en fond de vallées. Les maximales demeurent encore chaudes, entre 25 et 30° selon les expositions. Un bon air sur les plateaux en raison du vent soutenu autour de 30 à 40 km/h. Voilà enfin une ambiance climatique conforme à la saison, marquée par une recrudescence de la sécheresse visible à l'accentuation des étiages. La persistance anticyclonique favorise une véritable période estivale.

3ème décade : 01/09 - 10/09

Retour d'un temps classique pour la saison, marqué par la prédominance d'un flux de sud-ouest en altitude. Cette situation suscite le développement de lignes orageuses affectant les régions les mieux exposées à ce genre de régime, notamment le Bassin aquitain, avec une intensité horaire historique sur Agen ( plus de 200 mm en 3h00 ). Les Grands Causses se trouvent comme toujours en marge des foyers les plus sévères. Seules quelques brèves averses localisées atténuent la tendance plutôt sèche, pas de quoi humidifier les sous-bois pour une éventuelle sortie de cèpes ! C'est même la chaleur qui s'intensifie, autour de 30° dans les vallons caussenards les 05-06/09.

4ème décade : 11/09 - 20/09

Le même scénario se renouvelle dès le 13/09, concrétisé par des entrées maritimes issues du golfe du Lion, tandis que la situation pluvio-orageuse très active se manifeste sur une grande moitié ouest de la France, épargnant encore notre région. Une ligne orageuse très sévère (système en V) impacte la région nîmoise, déversant 245 mm en moins de 3 heures, tandis que cette activité demeure modérée sur le Sud-Aveyron. S'ensuit une orientation vers un flux atlantique, responsable d'une ambiance automnale les 19-20/09, portant le cumul pluviométrique à plus de 50 mm en 5 jours sur cette zone.

 

5ème décade : 20/09 - 30/09

 

Une cellule anticyclonique  nous apporte un temps estival dès le 22/09, tout à fait classique pour septembre, qui se prolonge jusqu'au retour d'une ondulation du flux océanique dans un flux de sud-ouest. Ainsi dès le 25/09 le vent du Midi laisse augurer d'un important système pluvieux, or la trajectoire de basses couches s'oriente exclusivement vers l'escarpement cévenol, se traduisant par 150 mm en moins de 3 heures sur le secteur d'Alès et pas une goutte sur le Sud-Aveyron ! En fait la circulation océanique demeure active, pas de blocage sur l'Europe continentale, donc le vent de nord-ouest reprend le contrôle de la situation et c'est le retour d'un beau temps automnal, bien frais en matinée.

Coeur automnal  :  01 octobre - 10 novembre 2021

1ère décade : 01/10 - 10/10

Un front froid très actif se traduit par un intense système perturbé qui circule de l'Espagne à la Scandinavie. Son lent déplacement vers l'Est génère le développement d'un épisode cévenol remarquable, dont l'épicentre se cale au pied du Mont-Lozère. Si la pluviométrie enregistrée à Nantes (100 mm) est exceptionnelle, celle de Villefort l'est également en raison de l'activité orageuse sévère du dimanche après-midi. Cette intense pluviosité révèle encore l'impact du réchauffement climatique qui favorise l'augmentation du potentiel précipitable dans les basses couches atmosphériques. Les Grands Causses se trouvent une nouvelle fois épargnés, car  un effet de foehn révélé par un tiède vent du Midi se met en place sous les Pyrénées, dans l'axe du golfe du Lion. On ne relève donc que 15-20 mm la nuit suivante dans le flux océanique à l'arrière du front froid.

                                        Bilan des  cumuls pluviométriques  02-03/10 d'après Météo-France

A l'arrière, une importante décharge polaire permet un renforcement des hautes pressions sur le Proche-Atlantique. Progressivement le temps instable s'éloigne vers l'Europe centrale, ainsi s'établit un flux anticyclonique de nord-ouest qui apporte un beau temps frais à partir du 06/10.

2ème décade : 11/10 - 20/10

L'épicentre des hautes pressions sur les îles britanniques assure la persistance du flux anticyclonique de nord-ouest caractérisé par une certaine fraîcheur et un bel ensoleillement. De manière classique apparaissent les premières gelées blanches en fond de vallées dès le 12/10, minimales de 0° à -2° au lever du jour. Les après-midi demeurent agréables malgré la tonicité apportée par le vent sur les plateaux, avec des températures autour de 15°. Le beau temps persiste jusqu'au 18/01 et la décade se termine par un rétablissement du flux d'ouest, marqué par les entrées maritimes concrétisées par un vent du Midi soutenu. Ce courant océanique affiche sa vigueur par la tempête "Aurore" qui frappe le nord du territoire, de la Bretagne aux Vosges.

3ème décade : 21/10 - 31/10

La région est épargnée par cette remarquable tempête, à peine quelques averses à l'arrivée de l'air maritime plus frais. Le niveau des nappes phréatiques continue de baisser et le courant océanique circule au nord du 45ème parallèle, ce qui ne laisse augurer aucune pluie importante sur les Grands Causses pour cette période. Des  conditions anticycloniques assurent le beau temps d'arrière-saison jusqu'au retour d'une influence dépressionnaire océanique, dont le front froid se trouve bloqué par l'anticyclone européen. En conséquence, des entrées maritimes chargées d'humidité déclenchent un 3ème épisode cévenol dès le 29/10 qui ne donne que quelques bruines éparses en vallée de Sorgue, alors que plus que de 300 mm se déversent localement sur les crêtes cévenoles du Mont-Lozère au Tanargue. C'est donc une situation automnale classique qui affecte le pourtour du golfe du Lion, tout à fait conforme aux influences méditerranéennes de notre climat. (voir rubrique "mécanismes")

4ème décade : 01/11 - 10/11

Après une journée de Toussaint relativement agréable, le courant océanique s'infléchit  progressivement sur une trajectoire nord-ouest, ce qui nous amène une ambiance d'automne hivernal. Quelques averses le 03/11 qui n'ot aucun effet sur la baisse progressive des nappes phréatiques. Dès le 05/11 le vent de nord-ouest soutenu place le seuil des températures maximales sous les 10° dans les vallées, l'âpreté climatique sur les plateaux caussenards rappelle vaguement celle des années 1960 pour cette même période. Les premiers frimas hivernaux touchent l'Aubrac au-dessus de 1200 m du 04/11 au 07/11, quelques flocons et un peu de givre. La décade se termine par un faible "retour d'Est" les 09-10/11, en bordure d'un centre dépressionnaire calé entre Sicile et Maghreb qui déverse une durable pluie stratiforme sur le Sud-Aveyron (15-20 mm) sans modifier l'étiage des cours d'eau. 

épisode cévenol du 03-10-2021.jpg

automne hivernal : 11 novembre -20 décembre 2021

1ère décade : 11/11 - 20/11

La tradition "été  de la Saint-Martin" est respectée, beau temps calme du 11 novembre, avec maxima homogènes autour de 15° l'après-midi. Les hautes pressions continuent de nous protéger d'un courant océanique ondulant à la latitude des îles britanniques, ce qui donne un temps relativement agréable et frais sous quelques poussées du vent de nord-ouest. La tendance anticyclonique se concrétise par un bon ensoleillement après dissipation de quelques brouillards matinaux ou faibles gelées blanches en fond de vallées du 18 au 20/11.

2ème décade : 21/11 - 30/11

Une branche du jet-stream orientée vers la Méditerranée permet l'établissement d'une goutte froide sur l'Espagne, ce qui génère un "retour d'est" dont la trajectoire se concentre vers les Corbières. Donc dès le 23/11 de fortes pluies orageuses touchent le littoral audois, jusqu'à 240 mm près du Mont Tauch, tandis l'épisode méditerranéen effleure les Grands Causses, seulement 40-50 mm en amont de Sorgues et Dourdou. La situation synoptique se prolonge par une coulée polaire, ainsi un flux de nord apporte les premières neiges, toujours le même faciès du type de temps, quelques centimes de neige humide au seuil des Avants-Causses, la "poudreuse" et les congères sur Lévézou et Monts de Lacaune, épisode hivernal remarquable sur l'Aubrac. Une apophyse anticyclonique favorise une forte gelée le 30/11, avec minima inférieurs à -5° garantissant le décor givré et neigeux sur tous les plateaux de la région.

3ème décade : 01/12 - 10/12

Persistance de ces conditions saisonnières qui rappellent la constance des fondamentaux climatiques, notamment cette alternance de "redoux" et froid vif, conséquence des ondulations des courants d'altitude dans le quadrant nord-ouest, évolution conforme à un hiver humide. Ainsi se succèdent rapidement des systèmes nuageux actifs apportant de bonnes précipitations, avec une limite pluie-neige fluctuant entre l'Aubrac et les Avants-Causses dès le 01/12. La neige revient furtivement sur les plateaux saint-affricains le dimanche matin 05/12, alors  que l'orientation progressive vers un courant d'ouest plus dynamique fait remonter l'isotherme 0° en altitude, donnant de la neige humide alternant avec quelques passages pluvieux des Monts de Lacaune à l'Aubrac. Encore une neige furtive sur les Avants-Causses dans la matinée du 09/12 pendant que des précipitations abondantes en conjonction avec la remontée de l'isotherme 0° au-dessus de 2000 mètres déclenchent une situation exceptionnelle sur Pays basque et Béarn. La configuration géographique de notre région confirme ses privilèges climatiques en marge de ce flux de nord-ouest bloqué par la chaîne pyrénéenne.

4ème décade : 11/12 - 20/12

Une apophyse anticyclonique se développe depuis le Proche-Atlantique, ce qui stabilise la masse d'air et favorise une période de beau temps sur la région. Cette situation contredit le dicton populaire : "neige de l'Avent prend des dents", car cet air océanique conserve sa douceur et accentue la fonte de la neige qui se maintient partiellement sur l'Aubrac. Dès le 12/12 un soleil généreux ne laisse ce tapis précoce que sur les "ombrées" des Monts de Lacaune et du Lévézou. Encore un marqueur subtil du réchauffement climatique, sensible avec les inondations des Landes et Pays Basque, terrifiant avec une vague de tornades sans précédent aux Etats-Unis. La cellule anticyclonique se décale lentement vers les îles britanniques, puis l'Europe centrale, ce qui oriente le flux dans le quadrant Est. La masse d'air comprimée en altitude favorise une ambiance plus agréable sur les plateaux alors que les vallées demeurent plongées dans l'air froid, des minima inférieurs à -5° et de gros contrastes entre adrets et ubacs. D'ailleurs la neige résiste encore sur les secteurs boisés des Monts de Lacaune en fin de décade, tandis qu'un soleil généreux apporte sa tiédeur dans les vallons caussenards.

Coeur hivernal : 21 décembre 2021 - 10 février 2022

1ère décade : 21/12 - 31/12/2021

La poussée du courant océanique favorise un creusement dépressionaire au large de l'Irlande alors que les hautes pressions stationnent sur l'Europe centrale. Le flux s'orient au sud-ouest et devient plus humide autour du golfe du Lion, ce qui entraîne le développement d'entrées maritimes épaisses et tenaces sur le Languedoc, débordant sur le Larzac et les crêtes de l'Escandorgue. Néanmoins le gel nocturne concerne encore les vallées jusqu'au 23/12, la gelée blanche ayant même résisté depuis pratiquement 10 jours sur les "ombrées" les plus froides ! Puis s'installe une douceur anticyclonique pour Noël, en marge des perturbations pluvieuses qui épargnent momentanément l'Occitanie, alors qu'elles arrosent durablement les Grands Causses du 26 au 29/12 avec un vent d'ouest soutenu. Ainsi la région ne connaît seulement la douceur exceptionnelle qui intéresse notamment l'Aquitaine et le pourtour méditerranéen, sous l'influence d'un "dôme anticyclonique" calé sur l'Espagne, que les 30-31/12, pour clôturer un mois de décembre particulièrement contrasté !

2ème décade : 01/01 - 10/01/2022

Le "dôme anticyclonique" se résorbe dès le 01/01, ce qui correspond au "pic" de temps printanier avec des maxima proches de 20° dans les vallons caussenards. Ensuite retour à un type de temps anticyclonique classique dans un léger flux de sud-ouest qui laisse la région en marge d'épaisses entrées maritimes autour du golfe du Lion. Enfin dès le 05/01, une poussée d'air polaire maritime amorce le rétablissement d'un flux océanique dans le quadrant nord-ouest, marqué par l'instabilité habituelle de ce type de temps. Le ralentissement du courant d'altitude favorise une situation de blocage responsable d'une longue durée des précipitations sur le piémont pyrénéen du 08/01 au 10/01, avec retour de sévères inondations au sud de l'Aquitaine, alors que les Grands Causses demeurent en marge de ces intempéries, donnant un décor neigeux discret sur nos reliefs au seuil de 900 m d'altitude.

Pierre.png